Accueil / Santé / Les noctambules : mieux vivre grâce à un changement du rythme circadien

Les noctambules : mieux vivre grâce à un changement du rythme circadien

Tout le monde n’a pas la même durée du temps de sommeil et la même heure de sommeil. En général, celui-ci tourne de 24 heures. Il est commandé par l’horloge biologique se trouve dans le cerveau. Cette horloge interne est aussi appelée rythme circadien. Elle permet de régler l’heure entre le sommeil et la veille, qui s’ajuste normalement en fonction de la lumière du soleil, et dans certains cas, de la vie sociale. Il faut aussi considérer les personnes du soir et les personnes du matin pour cette horloge. Le premier groupe concerne les personnes qui couchent tard et qui se lèvent tard. Quant au deuxième groupe, les personnes ont tendance à dormir tôt et à se lever tôt. Comme le noctambulisme est dangereux pour le corps, il est important de modifier le rythme circadien.

Les différents risques des noctambules

Le corps a besoin d’heures de sommeil complètes et le cerveau a besoin de repos à partir d’une certaine heure. De ce fait, être noctambule n’est pas que bénéfique pour le corps. Tout au contraire, les personnes « couche-tard » ou les oiseaux de nuit ont plus de risque de mortalité élevé d’après des études. Des chercheurs notamment ceux de l’Université de Northumbria ont montré plusieurs désavantages suite à la perturbation du rythme circadien comme des risques cardio métaboliques, de diabète type 2 ou encore des dépressions.

Les noctambules : susceptibles d’avoir plus de chance pour le diabète de type 2

Selon les études, les noctambules risquent plus d’avoir un diabète de type 2 en cas de non-ajustement de leur rythme circadien. Cela est dû à cause de leur comportement alimentaire moins sain ainsi que d’autres facteurs. Les causes du risque de diabète élevé peuvent donc être :

  • Les personnes couche-tard ont tendance à prendre plus de caféines ou de boissons alcoolisées ;
  • Elles ne respectent souvent pas la dose de fruits et légumes à consommer pendant la journée ;
  • Les céréales et les seigles ne sont pas privilégiés durant le repas ;
  • Elles mangent plus de repas copieux;
  • Les heures du repas ne sont pas fixes et souvent le dîner se passe juste peu de temps avant de s’endormir. Cela va élever le taux de glucose et impactera sur leur métabolisme ;
  • Ils consomment moins d’alimentation saine et favorise plus les fast-food.

Les différents troubles vécus par les noctambules

En ne se couchant pas à des heures normales, mais tardivement, une personne cause une perturbation au niveau de son horloge interne. Avec un dérèglement du rythme circadien, une personne peut faire face à différents troubles à savoir :

  • Les troubles de l’humeur. En ne s’habituant pas au rythme naturel normal, le corps aura tendance à facilement se fatiguer. Par conséquent, une personne noctambule est susceptible d’avoir facilement des troubles de l’humeur ;
  • Les troubles mentaux à causes de nuits agitées entraînant par la suite des journées de paresse. Cela engendrera par la suite des problèmes de santé mentale. Cette conséquence a, d’ailleurs, été démontrée par des neuropsychologues.

Il faut toutefois remarquer que les troubles rencontrés diffèrent selon l’âge de la personne ainsi que de nombreux paramètres. Par ailleurs, un décalage du rythme circadien présente également un risque cardio métabolique. Il faut d’ailleurs noter que le risque de maladie cardiaque est élevé pour les oiseaux de nuit par rapport aux personnes lève-tôt.

rythme circadien

Qu’est-ce que le rythme circadien ?

Le chronotype ou le rythme circadien ou encore un rythme biologique indique des successions d’événements biologiques. Ces événements se passent de manière périodique avec un cycle veille-sommeil de 24 heures. Le mot « circadien » est composé des mots « circa » et « dies » signifiant environ et journée. C’est l’horloge biologique, qui se trouve dans l’hypothalamus, qui dicte ce rythme. Grâce à ce dernier, les différentes étapes du sommeil ou encore les variations des tensions artérielles sont possibles. Le rythme circadien doit être synchronisé avec le jour et la nuit afin que le corps puisse connaître qu’il faut se réveiller à la lumière du soleil et dormir pendant la nuit. C’est pourquoi en cas de modification de ce rythme biologique des perturbations se font sentir sur le corps.

Comment fonctionne le rythme circadien ?

Comme indiqué ci-dessus, le rythme circadien est géré par l’horloge biologique afin d’assurer un équilibre dans le corps. Dans le corps humain, il y a plusieurs types d’horloges biologiques cachés dans plusieurs cellules du corps qui influencent sur ce rythme. Avec celui-ci, votre corps reconnaîtra facilement la nuit et le jour. Il peut y avoir plusieurs éléments pour composés ce rythme à savoir : la température du corps, la synthèse d’hormone comme la mélatonine, la mémoire, le rythme cardiaque, …  D’habitude, le chronotype facilement observable est celui de l’alternance du sommeil et de l’éveil soit 8 heures de sommeil et 16 heures d’éveil pour les gens normaux.

L’importance du respect du rythme circadien

Il n’est pas difficile de connaître votre rythme circadien. En effet, pour le reconnaître, il suffit juste d’écouter votre corps. Vous pourrez noter l’heure à laquelle vous commencez à bailler et à avoir envie de dormir la nuit et celle à laquelle vous vous levez. Vous pourrez alors le déterminer. Toutefois, en cas de perturbation de ce rythme, tel pour le cas des noctambules, il peut y avoir plusieurs impacts tant physiquement que psychologiquement. La fatigue et la sensation d’être toujours mal à l’aise se ressentent sur le corps. Dans certaines situations, ce dérèglement peut même favoriser le développement d’un cancer.

Aussi, pour respecter votre horloge biologique, vous devez suivre certains conseils :

  • Faites-en sorte de ne pas perturber votre métabolisme et ne pas trop manger le soir ;
  • Respectez les périodes de repos ;
  • Respectez le temps de sommeil et les heures fixes pour les repas et le sommeil.

Une synchronisation possible du rythme circadien pour les noctambules

Si vous êtes noctambule, pour ne pas perturber votre horloge biologique, vous pouvez synchroniser le rythme circadien. Le bon fonctionnement de celui-ci repose sur la régularité des heures de sommeil. De ce fait, vous devez donc travailler sur cette synchronisation afin d’habituer votre corps au nouvel rythme circadien. Pour ce faire, vous devez prendre soin de se coucher et de se réveiller à la même heure tous les jours. Au début, votre corps ne sera pas réceptif à ce changement. Cependant, il s’y habituera petit à petit à condition de bien garder ce cycle. Cette modification du rythme circadien permettra de rephaser les noctambules et de réduire les effets négatifs de leur rythme de vie sur leur corps. Dans certains cas, cela peut leur assurer une bonne santé mentale.

Sources:
https://www.santemagazine.fr/actualites/actualites-sante/les-noctambules-peuvent-changer-leur-horloge-biologique-pour-un-meilleur-bien-etre-412082
http://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/sommeil/rythmes-circadiens/quest-ce-que-rythme-circadien

Vérifiez également

intoxication alcoolique aiguë

Reconnaître et prendre en charge une intoxication alcoolique aiguë

Les occasions pour boire de l’alcool ne manquent pas. Ce qui est tout à fait …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *