fbpx

Les symptômes de la dépression

Qualifiée de mal du siècle, la dépression affecte une part importante de la population du globe. On assimile souvent divers états de faiblesse passagère à la dépression. En réalité, les symptômes de la dépression doivent être associés pour justifier le diagnostic. Les symptômes de la dépression qui apparaissent séparément n’en constituent pas une. Le nombre de symptômes de la dépression qui surviennent détermine son degré de gravité.   

L’humeur dépressive

L’humeur dépressive est le plus apparent des symptômes de la dépression. Le patient affiche une tristesse permanente. La tristesse se manifeste par des sanglots fréquents et un air de désespoir constant. Interrogé sur les raisons de sa tristesse, le patient ne peut avancer de motif.

Perte d’intérêt

Le sujet perd toute notion de plaisir et d’intérêt pour tout ce qu’il fait, entend ou voit. Il n’éprouve ni n’exprime aucune forme d’émotion pour tout ce qu’il vit dans son présent. Tout ce qu’il entreprend au quotidien devient routine. Le manque d’intérêt est un symptôme caractéristique de la dépression.

Troubles alimentaires

Les symptômes de la dépression sur le plan alimentaire peuvent prendre deux voies.

  • Perte d’appétit

La perte d’appétit peut accompagner la perte d’intérêt. Elle peut être dangereuse parce qu’elle peut être à l’origine de carences alimentaires graves.

  • Excès d’appétit

L’excès alimentaire peut prendre la forme d’une boulimie maladive. Il est tout aussi dangereux pour la santé. Le sujet a tendance à se réfugier dans l’alimentation pour lutter contre ses affections morales.

Trouble du sommeil

Les troubles du sommeil en tant que symptômes de la dépression se présentent sous deux formes opposées.  

  • Insomnie

Le patient dépressif souffrant d’insomnie met du temps avant de pouvoir s’endormir. Il est aussi victime de réveils fréquents au cours de la nuit. Il est en permanence hanté par les pensées qui sont généralement à l’origine de sa dépression. La nuit de sommeil ne lui permet pas de se remettre de la fatigue.

  • Hypersomnie

L’individu hypersomniaque se sert du sommeil pour se protéger contre ses peines. Il reste au lit pour tenter d’oublier les causes de ses malheurs. Il peut ainsi dormir à longueur de journée.

Troubles des fonctions psychomotrices

Les symptômes de la dépression affectent les fonctions psychomotrices de deux manières différentes.

  • Ralentissement psychomoteur

Le ralentissement psychomoteur engendre une nonchalance dans les mouvements. La lenteur affecte aussi l’élocution et la perception. Le sujet réagit tardivement aux sensations. Les troubles de ralentissement psychomoteur peuvent s’étendre sur les autres fonctions de l’organisme.

  • Hyperactivité

L’affection psychomotrice liée à la dépression peut se manifester par des mouvements brusques et violents. Le patient est pris d’une agitation.

les symptômes de la dépression

Faiblesse physique

Le sujet dépressif est atteint d’une fatigue constante, qui ne disparaît pas après un repos. Son niveau d’énergie est au plus bas, si bien qu’il est incapable de faire quoi que ce soit. Il éprouve alors des difficultés pour exécuter ses tâches. La fatigue et l’insomnie se rejoignent dans un cercle vicieux, l’une entraînant l’autre.

Perte d’estime et dévalorisation

La personne dépressive se fait une piètre opinion d’elle-même. Elle s’attribue une culpabilité irréelle. Elle se prive de toute initiative, elle ne s’estime pas bonne à réussir grand-chose.

Troubles de la fonction cognitive

La perte des capacités cognitives est un des symptômes de la dépression. La personne est incapable d’effectuer tout travail intellectuel. Elle n’arrive ni à réfléchir ni à se concentrer. Elle a du mal à se rappeler des événements. La perte de volonté est un facteur qui accentue cette diminution des capacités cognitives.

 

Tendances suicidaires

La dépression amène des idées noires à l’esprit de l’individu. Ces idées convergent vers le concept de la mort. Elles induisent en lui des tendances suicidaires. Il a en tête l’idée que la mort est la seule alternative aux souffrances constantes. La tendance suicidaire ne se limite pas aux pensées, la personne dépressive présente des risques de passer à l’acte.

Les différents types de dépression

On distingue les différents types de dépression selon les origines du trouble.

  • État dépressif

Le terme d’état dépressif est une autre façon d’exprimer la dépression en général. Il présente les symptômes de la dépression et se soigne avec des antidépresseurs et une psychothérapie.

  • Dépression chronique

On parle de dépression chronique quand les symptômes de la dépression persistent sur plus de deux ans. Dans un tel cas, les traitements médicamenteux et psychologiques ne suffisent plus. La dépression chronique nécessite généralement l’hospitalisation du patient.

  • Dépression réactionnelle

La dépression réactionnelle survient, comme son nom l’indique, en réaction à un événement marquant. Elle est souvent liée à la perte d’un proche, un accident ou une pression psychique excessive.

  • Dépression post-partum

La dépression post-partum affecte les jeunes mères pendant les quatrièmes à sixièmes semaines du bébé. Ce trouble nécessite une thérapie médicamenteuse accompagnée d’une psychothérapie. Pour garantir la guérison, une hospitalisation peut être nécessaire.

  • Dépression saisonnière

La dépression saisonnière qui touche plus les femmes et les enfants survient pendant l’automne et l’hiver. Elle provient de la baisse de la luminosité naturelle. Elle disparaît d’elle-même avec le retour du soleil. On peut soulager ou même éliminer la dépression saisonnière avec la luminothérapie.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=depression_pm
https://www.doctissimo.fr/html/dossiers/depression/articles/9032-deprime-signes.htm

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

phénomène de l’hyperhidrose

Le phénomène de l’hyperhidrose : description

Le corps humain est recouvert d’environ 4 millions de glandes sudoripares. Ces dernières produisent le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *