fbpx
reconnaitre la faim

Régime: comment reconnaitre la faim?

Il est parfois difficile de faire la différence entre la faim physiologique et l’envie de manger émotionnelle. Les gens mangent sans savoir s’ils ont faim ou s’il s’agit tout simplement d’une envie de grignoter. Voilà pourquoi beaucoup de personnes prennent du poids. Quelques astuces permettent de reconnaître la faim véritable.

Reconnaître la faim par les symptômes

La faim peut s’afficher de différentes façons. Pour chaque personne, elle se présente suivant des symptômes distincts. Cela est dû à la particularité de l’organisme de chacun. Mais la faim reste tout de même facile à détecter. On peut reconnaître la faim grâce aux différents symptômes classiques de la vraie faim.

  • Les gargouilles

Quand vous avez faim, votre ventre peut faire beaucoup de bruit. De l’air s’y installe pour perturber le bien-être de l’estomac.

  • Les creux dans l’estomac

Il y a faim quand vous sentez que vous avez le ventre vide. Une sensation de légèreté dans le ventre ne trompe pas.

  • La nausée

C’est parce que vous avez de l’air qui chamboule le ventre que vous avez une envie de vomir. Le vomi en question sera de la salive acide.

  • Le début de mal de tête

En manque de nourriture et d’eau, l’organisme commence à ne plus bien fonctionner. Ce manque touche immédiatement la tête. Parfois, la personne commence même à ne plus se concentrer sur ce qu’elle fait.

  • La baisse d’énergie

Sans faire des activités épuisantes, vous ressentez d’un coup la fatigue vous envahir. Le manque d’alimentation affaiblit l’organisme, car il y a soudain une baisse de glycémie.

Les symptômes précités pour reconnaître la faim apparaissent les uns après les autres. Ils s’accentuent au fur et à mesure du degré de faim et ne disparaissent que quand vous mangez enfin. Les mêmes symptômes peuvent apparaître quand vous avez une fausse faim, c’est-à-dire une simple envie de manger. Mais pour la distinguer, vous devez vous pencher dans une activité. Si les symptômes disparaissent, c’est qu’il s’agit d’une fausse faim.

Reconnaître la faim à travers ses habitudes

Les habitudes influent énormément sur la survenue de la faim. Les intervalles entre les repas, les portions avalées, le type d’aliments consommé entrent en jeu. Il faut dans ce cas prendre en considération les moindres détails de vos habitudes alimentaires pour reconnaître la faim.

Généralement, les individus ont l’habitude de prendre des repas de manière régulière. C’est ce qu’on leur a inculqué depuis la nuit des temps. Il faut prendre 3 repas par jour et à des heures fixes. Pour certaines personnes, elles prennent même des collations quelques heures avant de passer à tables. Les gens s’y habituent et l’organisme se régule lui-même suivant ce planning. Il s’agit d’une vraie faim lorsque la personne a sauté un de ces repas au cours d’une journée.

Pour reconnaître la faim, on se réfère à la quantité des aliments que vous consommez. Une personne prend normalement la même portion à chaque repas, pas plus ni moins. Au moindre changement de la quantité habituelle, il se peut que cette personne ait faim dans la journée.

Il ne faut pas oublier que les aliments consommés font partie des habitudes à considérer. Les repas copieux offrent les mêmes vertus. Quand vous changez de type d’aliment, il se peut que vous ayez un petit creux. Les apports de l’aliment en question sont différents de ce que vous prenez d’habitude. Certains peuvent être caloriques, ils vont vous rassasier rapidement. D’autres sont faibles, ils vont vous donner faim rapidement.

Vous pouvez faire le test d’intensité de la faim pour savoir quand vous avez faim avec ces habitudes.

  • Mangez moins de ce que vous mangez d’habitude
  • Changez les heures de repas et des collations
  • Variez un peu plus vos aliments

Après ces chamboulements, vous connaîtrez vos limites.

reconnaitre la faim

Reconnaître la faim en fonction de la situation

Reconnaître la faim est possible à travers la situation dans laquelle vous vous trouvez. La plupart du temps, ce sont ces situations qui vous poussent à manger et non la faim. Ces situations sont plus que variées selon les endroits, les événements ou les émotions.

Une personne se trouvant dans un restaurant a forcément une envie de manger même si elle n’a pas faim. Les aliments appellent ! Peu importe si vous vous trouvez dans cet endroit à cause d’une rencontre avec quelqu’un. Il en est ainsi de la rencontre avec un client, un membre de la famille, des amis, etc.

Pendant les fêtes, il y a obligatoirement des traiteurs qui font bon nombre d’aliments à présenter aux invités. Et même pendant les événements tristes comme les funérailles, la famille et les voisins préparent à manger. Votre partenaire peut aussi avoir préparé quelques plats pour vous faire plaisir. Vous êtes convié à consommer les préparations quand vous vous trouvez dans l’un de ces cas. Même si vous n’avez pas faim, vous allez manger par respect aux hôtes.

L’humeur est une des clés pour reconnaître la faim. Le changement des émotions chez une personne pousse celle-ci à consommer pour compenser. Et cela, même si elle a déjà mangé plus tôt. Cela arrive quand vous vous sentez seule, quand vous vous ennuyez, quand vous venez de rompre, etc.

Sources:
https://www.doctissimo.fr/html/nutrition/mag_2002/mag0510/nu_5471_mecanismes_faim.htm
https://www.santemagazine.fr/sante/dossiers/physiologie/comment-mieux-controler-les-hormones-de-la-faim-et-de-la-satiete-178644

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *