Accueil / Santé / Un sourire forcé ne nous rend pas plus heureux !

Un sourire forcé ne nous rend pas plus heureux !

Vous souriez souvent ? C’est bien. On dit que le sourire est bon. Et tout le monde le sait. Un simple sourire aux lèvres peut guérir nombreux maux comme des maladies cardiovasculaires, le stress, etc. Souriez, mais souriez à bon cœur. Si vous vous forcez de sourire à n’importe qui, vous ne serez pas plus heureux comme vous vous l’attendez.  Le sourire forcé n’a jamais été source de bonheur. C’est ce que des chercheurs américains viennent de nous prouver. Cette obligation morale d’afficher la bonne humeur par le sourire influe significativement sur notre santé. Voyez sur ces quelques lignes des explications plus scientifiques à ce propos.

Pourquoi le sourire forcé n’est pas bon ?

On sait tous que le sourire est bon pour la santé et pour le moral. Mais le mauvais sourire, c’est-à-dire le sourire forcé ne peut avoir les mêmes répercussions qu’un vrai sourire. Selon les recherches effectuées par une équipe de scientifiques de l’Université de Pennsylvanie aux Etats-Unis n le sourire forcé a un effet délétère. Si nous prenions, par exemple, l’exemple des employés d’un restaurant qui sont contraints de sourire aux clients venus, personne ne dit qu’ils sont plus heureux qu’ils ne le sont en temps normal. Ils font semblant d’être heureux, d’éprouver une émotion positive face à autrui alors que cela peut n’être le cas. Au contraire, ils se sont obligés d’éprouver ces sentiments positivistes dans l’intérêt de leur employeur. En effet, selon les enquêtes menées par ces chercheurs, ces serveurs buvaient presque tous excessivement de l’alcool en soirée. Ils sont fatigués d’avoir souris obligeamment et donc cherchent de quoi soulager leur dépression.

Le sourire forcé est très fatigant

Certes, si on sourit au travail, cela peut être positif. Cela peut nous faire acquérir la confiance de notre employeur et créer une ambiance déstressant au bureau. Cela peut également nous motiver dans ce que nous exécutons. Mais comme toute chose, le sourire forcé à longueur de journée peut être très fatigant. Plusieurs psychologues déconseillent aux personnes aux troubles psychologiques de se forcer à sourire parce que cela risquera encore d’empirer leur situation.

Quel lien existe-t-il entre le sourire forcé et le bonheur ?

Même si on ne vous l’explique pas, vous allez tout de suite comprendre quel est ce fameux lien entre le sourire et le bonheur. C’est pour cette raison que lorsque nous nous sentons plus heureux, nous avons inconsciemment le sourire sur les lèvres. Et entre le sourire forcé et le bonheur, il y en a également mais un lien négatif. L’étude a été menée sur des chauffeurs de bus. Ce sont quelques-unes des personnes qui sont forcées de sourire à longueur de journée pour satisfaire les usagers et pour leur faire preuves de politesse et de respect. Les chercheurs les ont observé lorsqu’ils éprouvaient de la bonne humeur forcée et aussi lorsqu’ils présentaient des sourires sincères.

Qu’en est-il des résultats ?

Lorsque les chercheurs ont comparé les résultats, il y a eu une grande différence. Le sourire forcé a eu un impact négatif très important sur leur travail. Leur productivité a considérablement diminué. Selon l’explication des chercheurs, c’est l’effort de sourire à longueur de journée qui les a déconcentrés et qui a de ce fait conduit à cette baisse. Bref, le sourire forcé n’est pas bon. Plus on se sent forcé de sourire, plus notre humeur se dégrade. Cela augmente également le risque de stress chronique et de dépression. Les chercheurs ont également rapporté que les femmes sont plus susceptibles de souffrir des effets négatifs du sourire forcé. Elles ont naturellement une tendance à extérioriser leurs émotions. Ce qui rend l’effort de sourire expressément plus difficile pour les femmes.

sourire forcé

Bien sourire pour préserver son cœur

Le sourire, le bon et le vrai, est un bon indicateur non verbal de bonheur. Il a de nombreux bienfaits sur notre santé. C’est la meilleure solution pour combattre les maladies cardiovasculaires. Pour pouvoir confirmer cette hypothèse, des chercheurs ont également mené une enquête auprès de 169 étudiants en situation de stress. On leur faisait plonger la main dans une bassine d’eau glacée. Certains d’entre eux avaient trouvé cette expérience drôle et sont sincèrement souris. Mais d’autres n’avaient pas trouvé quel est l’intérêt et ont exprimé un sourire forcé en voyant les premiers sourire. Et il y avait aussi ceux qui n’avaient exprimé aucune expression faciale. Ils étaient neutres. Les résultats étaient clairs et nets. Ceux qui ont souris avec leur cœur avaient diminué leur stress par rapport aux deux autres groupes.

Sourire pour diminuer la douleur

Certains psychologues et scientifiques ont également rapporté que le sourire peut efficacement soulager les douleurs. Les contractions musculaires et veineuses du visage lorsque l’on sourit empêchent le sang de monter au cerveau. De cette façon, nous pouvons produire des pensées positives au lieu de négatives. Et lorsque nous pensons à de bonnes choses, nous oublions vite nos douleurs. C’est logique ! D’autres explications tendent aussi à démontrer que ce sont les muscles faciaux liés au sourire qui favorisent la production d’endorphine et de sérotonine, les hormones du bonheur et du bien-être. Bref, il y a une fore liaison entre sourire et bonheur. Mais tâchons de ne pas exprimer un sourire forcé parce que cela n’est ni bon pour notre santé, ni pour notre moral. Les thérapies du rire et du sourire pour nous rendre plus heureux seraient-elles donc inefficaces ou inutiles ? Sujet ouvert…

Sources:
https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/medecine-forcer-sourire-rend-il-plus-heureux-40486/
https://www.huffingtonpost.fr/2016/09/27/sourire-heureux-etude-scientifique_n_12215386.html

Vérifiez également

yeux secs chez les seniors

Les yeux secs chez les seniors

Le syndrome des yeux secs peut être signe d’une maladie des yeux ou d’une autre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *