Accueil / Santé / La maladie cœliaque : les symptômes et les remèdes naturels

La maladie cœliaque : les symptômes et les remèdes naturels

On estime qu’environ une personne sur 100 est atteinte de la maladie cœliaque en Europe. En France, plusieurs millions de personnes ne sont actuellement pas dépistées et risquent d’avoir des complications de santé à long terme. Mais qu’entend-on par maladie cœliaque ? Quels sont les symptômes de cette maladie ? Peut-on la traiter naturellement ? Voici les réponses.

La maladie cœliaque : qu’est-ce que c’est ?

Cette maladie a été décrite, il y a très longtemps, par un médecin grec qui ne savait pas qu’elle était un type de réaction auto-immune au gluten. Cette information n’est devenue claire que plusieurs années plus tard, lorsque les chercheurs ont compris que la consommation de gluten (une protéine présente dans de nombreux aliments consommés notamment le pain), incitait les patients cœliaques.

Il s’agit donc d’une forme de pathologie auto-immune dans laquelle une réponse inflammatoire au gluten endommage les tissus de l’intestin grêle. Ce dernier est un organe situé entre l’estomac et le gros intestin, où un pourcentage élevé d’absorption d’éléments nutritifs est absorbé. Cette affection peut être difficile à diagnostiquer, car elle touche des personnes de différentes manières. En fait, chez les individus allergiques au gluten, on pense qu’il existe des centaines de symptômes de la maladie cœliaque qui sont liés aux effets de la maladie sur les systèmes immunitaires et le système digestif.

Les symptômes les plus courants

symptômes maladie coeliaque

Les symptômes de la maladie cœliaque comprennent en général :

  • Les ballonnements
  • Les crampes et les douleurs abdominales
  • La diarrhée ou la constipation
  • La difficulté à se concentrer
  • La perte de poids inexpliquée
  • Le trouble du sommeil ou l’insomnie
  • La fatigue chronique ou la léthargie
  • La malnutrition due à des problèmes d’absorption des nutriments dans le tube digestif
  • Les maux de tête chroniques
  • Les douleurs articulaires ou osseuses
  • L’anxiété
  • L’engourdissement des mains et des pieds
  • Les règles menstruelles irrégulières, l’infertilité ou la fausse couche
  • Les aphtes dans la bouche
  • Les cheveux clairsemés et la peau terne

Il peut être difficile de reconnaître la maladie cœliaque, car les signes sont souvent très similaires à ceux causés par d’autres troubles digestifs tels que le syndrome du côlon irritable, l’anémie ferriprive, les allergies alimentaires tels que l’intolérance au lactose.

Quelles sont les causes de cette maladie ?

La cause de la maladie cœliaque n’est pas tout à fait connue. La plupart des chercheurs pensent que plusieurs facteurs comme les gènes, l’environnement et les aliments consommés sont impliqués. Certains de ces facteurs, voire tous, peuvent être nécessaires pour développer la maladie cœliaque. Une étude suggère qu’un virus commun peut, chez certaines personnes, contribuer au développement de cette pathologie. Toutefois, l’étude reste préliminaire et des recherches supplémentaires sont nécessaires afin de déterminer les effets.

D’autres experts scientifiques pensent que la teneur en gluten de nos régimes alimentaires – qui a considérablement augmenté au cours des 40 dernières années, à la fois en consommant plus de produits céréaliers – pourrait être à l’origine de ce trouble. Il existe certaines preuves à l’appui de cette théorie puisqu’une étude récente a révélé que l’incidence de la maladie cœliaque doublait tous les 15 ans depuis 1974.

Les traitements naturels

Si vous remarquez les symptômes de la maladie cœliaque décrits ci-dessus, il convient de consulter un médecin pour faire un diagnostic.

Suivre un régime sans gluten

régime sans gluten

Avant tout, il est fondamental de suivre un régime sans gluten si vous êtes atteint de la cette maladie en évitant tous les produits contenant du blé, de l’orge ou du seigle. Le gluten représente environ 80% de la protéine contenue dans ces trois grains, mais il se cache aussi dans de nombreux autres produits et des grains contaminés.

Aujourd’hui, il existe une pléthore de produits alimentaires sans gluten disponible sur le marché y compris des céréales anciennes et des farines sans gluten. Une adhésion à un régime strict sans gluten permettra au système immunitaire de se réparer, ce qui empêchera l’apparition de symptômes. En évitant le gluten, l’atrophie villeuse de l’intestin grêle ou de la muqueuse intestinale se referme et aide à prévenir les futures complications causées par une inflammation persistante.

Corriger les carences en éléments nutritifs

Plusieurs patients atteints de la maladie cœliaque doivent prendre des suppléments afin de reconstituer leurs réserves en éléments nutritifs et guérir les symptômes causés par la malabsorption. Cela peut inclure des carences en fer, calcium, vitamine D, zinc, vitamine B12 et en folate. Ce sont des signes fréquents de la maladie cœliaque, car le système digestif ne peut pas absorber les nutriments quand des lésions se produisent. Cela signifie que même si vous mangez bien, vous pourriez tout de même souffrir de carences.

Vous pouvez parler à votre médecin de la possibilité de réaliser des tests pour voir toute carence, puis prendre des suppléments de bonne qualité dans le but d’accélérer le processus de guérison et combler les lacunes.

Évitez les articles ménagers ou cosmétiques conçus avec du gluten

Il existe de nombreux articles non alimentaires pouvant contenir du gluten et déclencher les symptômes notamment :

  • Le dentifrice
  • La lessive
  • La lotion pour le corps et le crème solaire
  • Les produits de maquillage
  • Les médicaments sur ordonnance ou en vente libre
  • La pâte à modeler
  • Le shampooing
  • Les savons

Se faire assister par un professionnel

Changer un régime alimentaire en un régime sans gluten peut être un véritable défi pour certaines personnes. Il est très important que vous suiviez un régime sans gluten riche en nutriments et sain. Plusieurs individus évitent le gluten, mais ne savent pas faire un choix plus sain et peuvent donc manquer de vitamines et de minéraux essentiels, ce qui ralentit le processus de guérison. N’hésitez pas à consulter un diététicien ou un nutritionniste afin de vous aider à établir un régime sain et sans gluten.

Sources scientifiques

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18375224

https://celiac.org/celiac-disease/treating-celiac-disease/

Vérifiez également

bouton de fièvre

Apparition d’un bouton de fièvre, est-ce grave?

En vous regardant dans le miroir après le réveil, vous vous êtes rendu compte qu’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *