Accueil / Santé / Le surmenage : comment le reconnaître et y remédier ?

Le surmenage : comment le reconnaître et y remédier ?

Après un long effort, un travail acharné, de la fatigue physique, une personne peut être victime d’un surmenage. Il s’agit d’une asthénie sévère qui est assez difficile à soigner. Il y a toutes sortes de surmenage comme celui dit chronique, le surmenage aigu ou celui ponctuel. Il y a aussi le burn-out, un cas de surmenage professionnel. Ses causes peuvent être nombreuses et il génère du stress et de la dépression.

Le surmenage : quelles sont ses véritables causes ?

Plusieurs paramètres entrent en jeu pour provoquer le surmenage. En général, il survient après un mode de vie non soigné de la victime. Les causes et les facteurs aggravant cette asthénie sont donc :

  • Une vie remplie de stress que ce soit à la maison ou au travail ;
  • Trop d’activités à faire notamment au bureau. Un excès d’effort au travail risque donc d’engendrer de la fatigue et de mener vers un burn-out ;
  • La pratique d’activités trop répétitives et trop fatigantes est aussi en cause ;
  • Des changements dans le mode de vie de la personne comme le déménagement ;
  • Un manque de sommeil ou l’interruption de cycle de sommeil. Il ne faut pas oublier que le sommeil est bénéfique pour le corps et permet de reposer le cerveau. De ce fait, un manque de sommeil risque de provoquer de la dépression et le surmenage ;
  • Des facteurs hormonaux.

Les facteurs de surmenage chez chaque personne

Plusieurs cas sont susceptibles entraîner le surmenage, et elle peut se différencier selon chaque personne. Pour les petits comme pour les grands, les causes possibles peuvent être nombreuses.

  • Chez les enfants, le surmenage peut apparaître à cause de leur programme très chargé. Certains parents peuvent demander à leurs enfants de faire des cours d’acquisition ou de renforcement à part son programme à l’école. Il risquera d’avoir un emploi du temps trop chargé et ne plus avoir de moment pour s’amuser. En favorisant l’hyperactivité, l’enfant risque d’être victime de dépression, d’anxiété menant vers le surmenage ;
  • Les femmes sont aussi une des grandes victimes du surmenage. Outre les facteurs hormonaux comme la ménopause ou le syndrome prémenstruel qui sont en cause, d’autres facteurs existent. Souvent, elle gère beaucoup de choses comme sa famille, ses emplois ou les tâches ménagères pouvant causer ce surmenage à la fin.

Le surmenage, un cercle vicieux entraînant plus de fatigue et de manque de sommeil

Si le plus souvent, la fatigue est le premier signe et le symptôme le plus connu du surmenage, d’autres signes peuvent également le révéler :

  • La personne atteinte ressent toujours de la fatigue et surtout une forte fatigue matinale qui est difficile à soulager avec le repos ;
  • Le manque de sommeil s’aggrave de jour en jour avec des difficultés pour s’endormir ;
  • Difficultés à récupérer le sommeil ;
  • Une diminution des capacités physiques et intellectuelles de la personne ;
  • Une dépression qui s’empire de plus en plus ;
  • Certains maux comme des maux de tête ;

Avec tous ces symptômes, la fatigue sera de plus en plus intensifiée. Elle entraîne encore plus le manque de sommeil et les activités à faire deviennent très pesants et la personne plus irritable.

Comment reconnaître les symptômes de cette asthénie ?

Le surmenage peut être identifié avec plusieurs signes comme :

  • Des changements de comportement au niveau de la personne souffrant comme de l’irritation, de l’isolement, … ;
  • Difficultés à se concentrer et à prendre des initiatives et à avoir confiance en soi ;
  • Une forte dépression au travail, voire apparition de quelques signes du burn-out ;
  • Une déprime menant vers une forte dépression ;
  • Troubles de sommeil fréquentes ;
  • Des vertiges et des migraines ;
  • Ulcères et des éruptions cutanées ;
  • Des douleurs au niveau de certaines parties du corps, au niveau des muscles et du dos.

Le surmenage

Le mode d’évolution de ce surmenage

Une personne touchée par le surmenage commence à ressentir de la déprime. Petit-à-petit, celle-ci va devenir de la dépression qui s’intensifiera encore plus. Si cette asthénie n’est pas encore diagnostiquée à ce moment ou si elle n’est pas traitée, la personne commencera à ressentir de la faiblesse au niveau de son corps ainsi qu’un manque intellectuel. De plus, elle sera découragée surtout tous les matins ce qui ne sera pas favorable pour le reste de sa journée. Elle commencera à avoir des difficultés à s’organiser, à ne plus savoir comment gérer son quotidien. En cas de non traitement, les signes vont de plus en plus s’aggraver.

La personne devient de plus en plus irritables et ressentira des malaises diffus et des maux de tête. Elle verra une mauvaise image d’elle et la déprime deviendra de la dépression. Quant à ses sommeils, plus le surmenage s’aggrave, plus la personne souffrant aura des troubles de sommeils.

Comment faire pour le soigner?

Lorsqu’une personne sent qu’elle n’a plus de force pour réaliser des tâches quotidiennes même des activités faciles, elle devra se rapprocher de son médecin traitant. Celui-ci procédera alors des tests consistant à répondre à certaines questions sur son état physique ou psychologique. Le médecin verra alors si elle est atteinte de surmenage et pourra lui procurer différents traitements. Dans certains cas, il pourra proposer un arrêt de travail. Pour le diagnostiquer et offrir le traitement approprié, il étudiera donc les causes de la fatigue. Le surmenage n’est pas si simple à diagnostiquer, car certains de ces symptômes sont semblables à ceux d’autres maladies. Toutefois, une fois le diagnostic confirmé et les causes connues, il faut intervenir rapidement. Cette asthénie dot être soignée rapidement d’autant plus que le surmenage est dangereux si la personne souffrant est enceinte.

Le traitement approprié pour le surmenage

Les traitements du surmenage dépendent de ses causes et de son intensité. S’il n’est pas encore grave, le médecin pourra préconiser des exercices de relaxation, des repos ou encore de l’homéopathie. Si les facteurs hormonaux sont en cause, des traitements hormonaux seront alors offerts. Le médecin pourra aussi organiser des séances de psychothérapie.

Concernant les médicaments à prendre, il n’y a pas de solutions anti-surmenage toutes faites. Le plus important est de prendre du repos. Le médecin pourra même déterminer tout un programme de repos bien précis avec un arrêt de travail. Pour traiter le surmenage et notamment les problèmes de sommeil, les anxiolytiques sont également recommandés. Par ailleurs, si vous recherchez un remède naturel pour retrouver le sommeil, il y a la valériane, une plante avec des effets calmants et un antidépresseur efficace. Elle peut se consommer en poudre ou en jus.

Sources:
https://www.topsante.com/medecine/fatigue/antifatigue/fatigue-vite-des-solutions-anti-surmenage-74515
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/comment-detecter-les-premiers-signes-du-surmenage-7795446088

Vérifiez également

Comment diminuer le sucre

Comment diminuer le sucre ?

L’excès de sucre peut entraîner des maladies. Il faut donc diminuer le sucre pour rester …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *