fbpx
Narcolepsie

Narcolepsie : traiter efficacement la somnolence

Qu’est-ce que la Narcolepsie ? Sûrement, vous n’en avez pas encore entendu ! Pourtant, c’est une maladie qui arrive ou qui est déjà arrivée à bon nombre de personnes. Il s’agit d’une des maladies chroniques conduisant la personne à dormir excessivement et à ne pouvoir rester éveillée plus longtemps. Heureusement, depuis des recherches effectuées par une équipe de spécialistes de la santé de Yves Deauvilliers, un nouveau médicament fort efficace contre la somnolence a vu le jour : le Solriamfetol.

La Narcolepsie : la plus sévère forme de somnolence humaine vous dites ?

La Narcolepsie est la forme de maladie de la somnolence la plus sévère, une des maladies rares rencontrées chez l’être humain. C’est une maladie neurologique chronique se caractérisant par une somnolence diurne assez excessive et une difficulté à rester éveillé plus longtemps, en pleine journée. Bref, une somnolence très handicapante dans la vie quotidienne des patients. Ses symptômes n’apparaissent qu’entre 10 à 30 ans. Mais enfin, qu’est-ce qui cause une telle maladie ?

somnolence

Selon la Science, elle est déclenchée par la perte dans le cerveau des neurones qui synthétisent la protéine neurotransmetteuse hypocrétine : l’orexine. Cette maladie est assez difficile à traiter puisqu’il n’existe aucun médicament capable de la soigner jusqu’à présent. Ceux conçus pour le traitement de la somnolence comportent souvent des effets indésirables notamment pour le cerveau. De plus, ils sont jugés n’être pas aussi efficaces que nous le croyons. En effet, ils ne traitent que les symptômes de la maladie de Narcolepsie et ne prennent en charge les causes.

Un nouveau traitement plus efficace de la Narcolepsie

Pour compenser le manque d’hypocrétine dans le cerveau, des chercheurs scientifiques supervisés par Yves Deauvilliers, chercheur à l’Insern et à l’Université de Montpellier, ont effectué un essai clinique de phase 3 sur des patients atteints de Narcolepsie ou présentant une apnée obstructive du sommeil. Ils ont travaillé sur le Solriamfetol, ce nouveau médicament conçu pour stimuler la vigilance et la résistance à l’envie excessive de dormir.  

240 patients ont été testés durant 12 semaines environ, à double aveugle.  On leur a prescrit différentes doses de Solmriamfeto, soit de 150mg soit de 300mg. Les résultats de cet essai clinique de traitement de la Narcolepsie ont été publiés dans les annales de « Annals of Neurology ». Ils ont montré bel et bien l’efficacité et l’innocuité du Solriamfetol. Il s’avère être plus efficace, plus rapide et plus durable dans le traitement de la Narcolepsie. Les patients eux-mêmes ont déclaré sentir une amélioration de leur somnolence quotidienne. Ils arrivent à rester éveiller deux fois plus longtemps qu’avant.

Les chercheurs ont également souligné que ce nouveau médicament comporte moins d’effets secondaires que les médicaments actuels. En effet, ce médicament agit directement sur les transporteurs de la dopamine et de la noradrénaline, hormones responsables de la régulation de l’éveil.

20 minutes d’éveil contre 2 à 3 minutes

Si les médicaments actuels n’améliorent que 2 à 3 minutes l’éveil des personnes narcoleptiques, le Solriamfetol, lui, procure près de 20 minutes d’amélioration quotidienne. Ce qui fait de ce médicament une aide très prometteuse pour les personnes souffrant de la Narcolepsie.

Quels sont l’efficacités du Solriamfetol?

Notons que l’efficacité du Solriamfetol a perduré durant les 12 semaines d’essai clinique sans augmentation de doses. Les patients arrivaient à rester éveillés jusqu’à 20 minutes contre 10 minutes sans traitement, soit deux fois plus d’amélioration. Eh oui, ce nouveau médicament ne permet pas que de rester éveiller plus longtemps mais procure également une meilleure qualité du sommeil. De plus, il traite les autres maladies liées à la somnolence et aux troubles du sommeil.

Pour souligner encore plus l’efficacité de ce médicament, les chercheurs proposent un nouvel essai clinique d’un an.

Quelques astuces de Grand-mère pour mieux rester éveillé et mieux se concentrer

Mis à part la perte de neurones synthétisant la protéiné d’hypocrétine, plusieurs autres causes peuvent être à l’origine de la somnolence. Il peut s’agir d’une fatigue chronique, d’un assoupissement due à une mauvaise digestion, d’une alimentation carencée, d’un problème de foie, d’un problème d’hypoglycémie, de problèmes moraux (stress, dépression, angoisse, troubles de l’humeur, etc.), d’un manque de sommeil ou bien d’une prise de certains médicaments et de stupéfiants. Bref, tout le monde peut souffrir de somnolence.

Pour vous aider à réguler votre éveil et à améliorer la qualité de votre sommeil, voici quelques astuces naturelles pour traiter la somnolence :

  • Le café : on le sait tous, le café est un somnifère naturel. Il a une forte action sur le système de l’éveil du corps dans le cerveau. Il vous empêche de dormir. Pour rester éveillé durant plusieurs heures donc, le café est assez efficace. Buvez-en ne serait-ce qu’une seule tasse soit pendant votre petit-déjeuner ou bien après votre repas de midi. N’abusez pas ! Trop de café, c’est néfaste pour votre santé ;
  • Le thé noir : comme le café, le thé, surtout le noir, peut aussi aider à rester éveillé. Ne vous vous-êtes pas déjà demandé pourquoi il a été déconseillé de boire du thé tard la nuit ? Parce qu’il nous empêche de dormir. Sinon, nous risquons de souffrir d’insomnies. Buvez du thé pour rester éveillé mais à une dose normale : une tasse à deux tasses suffit ;
  • L’eau : eh oui, s’hydrater nous aide à nous éveiller. Puisque la déshydratation favorise l’endormissement, le fait de boire régulièrement et assez nous permet de résister à l’envie de dormir et traite les maladies du sommeil ;
  • Un bon sommeil : qui dit sommeil dit fatigue. Mal dormir peut fatiguer. Et si vous êtes fatigué, vous risquerez de vous endormir en plein travail, dans votre bureau, en pleine journée. Pour éviter ceci, il vous faudra donc bien dormir. Un adulte a besoin de 7 à 8 heures de temps de sommeil par jour.
  • Avoir une bonne hygiène de vie qui consiste à adopter une alimentation équilibrée et une activité physique régulière, peut aussi contribuer à lutter contre le sommeil paradoxal.

Sources:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.