Accueil / Perte de poids / Toujours faim ? 7 raisons à cet état

Toujours faim ? 7 raisons à cet état

Avoir toujours faim est un vrai obstacle pour réussir votre régime amaigrissant. Pourquoi avez-vous toujours faim ? Quand on suit une diète, cet état rend vraiment difficile l’amaigrissement. Oui si vous avez toujours faim, vous allez toujours manger. Si vous ne mangez pas, vous allez perdre du poids, mais vous allez également beaucoup souffrir. Le mieux c’est de savoir pourquoi votre faim est incessante. Vous pourrez alors y remédier facilement.

Avoir toujours faim pour quelles raisons ?

Comment se fait-il que vous ayez toujours faim ? Qu’est-ce qui se passe exactement ? Il s’avère que la faim est une fonction assez compliquée et qu’elle est influencée à la fois par des facteurs biologiques et psychologiques. Difficile de maigrir dans ces conditions. Heureusement, nous avons trouvé certaines des raisons les plus courantes, pour lesquelles certains et certaines d’entre nous sont constamment affamés.

Vous mangez beaucoup trop de glucides raffinés

Si vos repas se composent la plupart de temps : de céréales sucrées, de tranche de pizza, de sandwich au pain blanc, de croustilles, de riz blanc, des pâtes, biscuit, ect. Votre problème est que vous êtes constamment en train de vous nourrir de glucides raffinés qui manquent de valeur nutritive. N’ayant pas les fibres rassasiantes de leur forme originale, ces glucides simples et raffinés brûlent rapidement dans votre corps, ce qui augmente votre glycémie et la fait ensuite chuter. Selon une étude(1) dans Disease Models & Mechanisms, ces niveaux de glucose bas déclenchent vos hormones de la faim. Vous avez alors envie de plus de glucides encore.

Que faire ?

Pour les sources d’énergie propres et à combustion lente, choisissez des glucides complexes. Mangez donc des céréales comme le riz brun, le quinoa, les légumes crucifères, les fruits et le pain germé à grains entiers.

Vous avez surtout soif

Une étude(2) publiée dans la revue Physiology & Behavior suggère que les gens répondent de façon inappropriée à la soif plus de 62 % du temps en mangeant au lieu de boire. C’est parce que votre hypothalamus régule la faim et la soif, et parfois il mélange ses signaux. Le simple fait de siroter de l’eau est la solution pour soulager vos fringales et, en fin de compte, vous aider à mincir. En fait, le fait de précharger les repas avec de l’eau peut réduire votre apport quotidien de centaines de calories.

Que faire ?

La prochaine fois que vous avez envie de collations, buvez d’abord une tasse d’eau et attendez 20 minutes. Si vous avez encore faim, ce n’est que là que vous devez manger.

Vous mangez selon les calories, pas selon les nutriments

Ce ne sont pas les calories qui rassasient la faim, ce sont les nutriments : les fibres, les protéines et les graisses saines. Si vous prenez les mauvais aliments, ils ne feront que remplir votre corps de calories rapides et bon marché. Donc, peu importe la quantité que vous mangez, votre corps ira toujours à la recherche de plus de nourriture.

Que faire ?

Commencez votre journée avec des aliments riches en protéines et en matières grasses comme le yaourt grec, les œufs remplis de légumes ou du pudding aux graines de chia, et vous réduirez votre faim en général.

Vous avez un métabolisme rapide

Et si la compréhension du métabolisme était la clé de la perte de poids ? Votre faim constante pourrait être due au fait que vous brûlez les calories à un rythme plus rapide (même au repos). Votre corps devra continuellement reconstituer ses réserves énergétiques. Un métabolisme plus rapide que la moyenne peut vous faire brûler entre 100 et 400 calories par jour de plus. Votre corps essaiera ainsi de vous avertir de manger plus souvent.

Que faire ?

Si vous avez un métabolisme rapide, prenez une poignée de noix, du yaourt grec ou une collation de légumes et d’hoummos.

Vous mangez souvent des aliments en conserve

Non seulement ils sont abordables, mais pour plusieurs, c’est aussi un bon moyen de préparer le dîner en peu de temps. Cependant dans ces pots, il peut y voir du bisphénol A, ou BPA. Le BPA est un produit chimique imitant les hormones utilisées pour empêcher les aliments d’entrer en contact avec les boîtes métalliques dans lesquelles ils sont entreposés. On le trouve dans 67 % de tous les aliments en conserve. Il est mauvais pour la santé et aggrave la sensation de faim.

Selon une étude récente(3) publiée dans le Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism, les personnes qui avaient des taux plus élevés de BPA dans le sang présentaient également des taux plus élevés de leptine et étaient plus à risque de développer un syndrome métabolique.

Que faire ?

Évitez les aliments en conserve et achetez plutôt des produits vendus dans des bocaux en verre ou des contenants en carton pour réduire votre exposition.

Vous vous entraînez trop

Si vous transpirez tous les jours afin d’augmenter votre perte de poids, il n’est pas surprenant que votre corps ait besoin de plus de calories. En pompant le fer, votre corps stimule son métabolisme et brûle les réserves d’énergie et de glucose, ce qui, à son tour, déclenche la libération de ghréline.

Que faire ?

Après une séance d’entraînement, assurez-vous de reconstituer les réserves de glucose perdues avec un shake protéiné. Choisissez-en un qui fournit des nutriments rassasiants, et mélangez-la avec du lait d’amande et votre fruit préféré pour vous fournir des glucides reconstituants.

Vous sautez des repas

Cela peut sembler évident, mais c’est plus que le simple fait que vous ne nourrissez pas votre corps. L’habitude de sauter des repas peut vous donner encore plus faim lorsque le prochain repas est servi. Lorsque vous ne mangez pas, votre corps peut épuiser ses réserves de glucose sanguin. Cela favorise une augmentation de l’hormone de la faim, la ghréline, qui augmente votre appétit.

Que faire ?

Si vous prévoyez de vous lancer au fasting ou jeûne intermittent, pensez-y à deux fois. Essayez de ne pas laisser passer plus de 4 ou 5 heures entre les repas. Gardez toujours des collations saines à portée de la main pour aider à réduire la faim avant qu’elle ne vous fasse abuser.

Aucune de ces raisons n’explique pourquoi vous avez toujours faim ? Dites-nous en plus !

Références :

  1. Katharina Timper and Jens C. Brüning. Hypothalamic circuits regulating appetite and energy homeostasis: pathways to obesity. Dis Model Mech. 2017 Jun 1; 10(6): 679–689. doi: 10.1242/dmm.026609.
  2. Fiona McKiernan, Jenny A. Houchins, and Richard D. Mattes. Relationships between human thirst, hunger, drinking, and feeding. Physiol Behav. 2008 Aug 6; 94(5): 700–708. Published online 2008 Apr 13. doi: 10.1016/j.physbeh.2008.04.007.
  3. Watkins DJ, Peterson KE, Ferguson KK, Mercado-García A, Tamayo y Ortiz M, Cantoral A, Meeker JD, Téllez-Rojo MM. Relating Phthalate and BPA Exposure to Metabolism in Peripubescence: The Role of Exposure Timing, Sex, and Puberty. J Clin Endocrinol Metab. 2016 Jan;101(1):79-88. doi: 10.1210/jc.2015-2706. Epub 2015 Nov 3.

Vérifiez également

mauvaises habitudes alimentaires

Ces mauvaises habitudes alimentaires qui font prendre du poids

Les mauvaises habitudes alimentaires peuvent arriver à tout le monde. Il s’agit souvent d’inattention et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *