Accueil / Perte de poids / IMC : le point en 7 points

IMC : le point en 7 points

Vous avez sûrement entendu parler de l’IMC. Il s’agit de cet indice qui permet de savoir si vous êtes trop gros ou trop mince. Qui a mis en place cet indice ? Comment fonctionne-t-il ? Mieux connaître l’IMC peut vous permettre de mieux élaborer un régime alimentaire selon vos besoins, à savoir : maigrir, maintenir votre poids idéal ou grossir.

L’IMC, kesako ?

L’IMC est le sigle d’« indice de masse corporelle ». Il s’agit d’un indice mis en place par l’Organisation Mondiale de la Santé. Il permet de mesurer les risques pour la santé en relation avec le surpoids ou la maigreur. Si on pèse 90 kilos, on n’est pas forcément obèse. En effet, on peut considérer qu’une personne de 90 kilos n’est pas obèse s’il fait 1m90. Le chiffre qui s’affiche sur la balance ne définit pas la maigreur ou le surpoids.

Pour certaines personnes, l’IMC n’est pas la bonne référence pour évaluer si vous êtes en situation d’obésité. C’est le cas des enfants en pleine croissance, des femmes enceintes et des femmes qui allaitent. Les seniors, les personnes ayant une importante masse musculaire et les athlètes d’endurance ne peuvent pas non plus se fier à l’IMC.

L’origine de l’IMC

On tient l’indice de masse corporelle de l’astronome et mathématicien belge Adolphe Quetelet et à l’époque, on la nommait l’indice de Quetelet. Ce professeur l’a utilisé pour les statistiques dans les sciences sociales. Cet indice ne servait pas à déterminer si une personne est maigre ou obèse, Mr Quetelet le prenait comme référence pour étudier la croissance des personnes en bonne santé. Après la Seconde Guerre Mondiale, on constatait une prise de poids importante et rapide de la population américaine. C’est de là qu’on a cherché un outil pour surveiller la moyenne relative du poids corporel. L’indice de Quetelet a alors été pris et nommé « Indice de Masse Corporelle » ou IMC.

L’IMC, pour quels besoins ?

Porter trop de poids peut entraîner divers problèmes de santé, comme le diabète de type 2, l’hypertension artérielle selon certaines études(1) et des problèmes cardiovasculaires. Un poids trop faible peut augmenter le risque de malnutrition, l’ostéoporose et l’anémie.

Pour la perte de poids…

Dans une étude(2) menée sur des femmes coréennes obèses et en surpoids, il a été démontré que l’IMC et la perception du poids corporel étaient des corrélats significatifs des efforts de perte de poids. L’IMC était associé de façon significative à la perception du poids, mais une grande proportion de femmes sous-estime leur poids. La perception du poids a médié en partie la relation entre l’IMC et les efforts de perte de poids.

Comment calculer son IMC ?

Pour avoir son IMC, on divise son poids en kilos par le carré de sa taille en cm. Si vous pesez 46 kilos et que vous mesurez 157 cm, vous pouvez vous trouver mince. Vous avez un IMC de 18,7, ce qui est une valeur pour les personnes qui ont une corpulence normale. Dans ce cas, vous n’avez pas besoin de programme alimentaire pour prendre du poids ou pour perdre du poids. Si vous avez un IMC entre 18,5 et 25, vous pouvez être tranquille car c’est la valeur indiquant une corpulence normale.

Les interprétations d’après l’OMS

Lorsqu’on a le résultat de son IMC, on peut avoir sa propre interprétation. Pour certaines personnes, un IMC inférieur à 18,5 leur convient car elles veulent un corps de mannequin. Pour d’autres, un indice aux alentours de 25 est déjà un surpoids et sans hésiter, elles se mettent à un régime minceur. L’Organisation Mondiale de la Santé a des interprétations plus fiables sur ces indices

  • Si vous avez un indice de masse corporelle moins de 18,5, l’OMS considère votre cas comme une insuffisance pondérale.
  • Les personnes qui ont un indice entre 18,5 et 25 ont une corpulence normale.
  • Un IMC entre 25 et 30 est déjà considéré par l’OMS comme un cas de surpoids.
  • Un indice entre 30 et 35 est un cas d’obésité modérée.
  • Si l’indice de masse corporelle se trouve entre 35 et 40, il s’agit d’un cas d’obésité sévère.
  • À plus de 40, il s’agit d’un cas d’obésité massive pour ces cas-là, les régimes visant la perte de poids ne sont pas toujours efficaces.

Les précautions à prendre face à votre IMC

Si vous passez au calcul de votre IMC, c’est que vous vous demandez si vous êtes trop mince ou trop gros. Dans les deux cas, il faudra prendre quelques précautions. Au cas où le résultat tombe sur la normale, il y a aussi quelques lignes à suivre.

Pour un IMC très faible

On parle d’indice de masse corporelle faible lorsque le résultat que vous avez est inférieur à 18,5. Il faut accepter qu’on soit maigre, au sens médical du terme. Il faudra alors penser à suivre un régime pour prendre du poids. Pour une prise de poids rapide, il faudrait consulter un médecin nutritionniste. Cette consultation est nécessaire pour voir si cette maigreur n’est pas une conséquence d’une maladie ou d’un trouble du comportement alimentaire. Vous pouvez alors penser à consulter un nutritionniste pour un régime visant la prise de poids.

Pour un IMC normal

Si vous avez un résultat entre 18,5 et 25, on considère que vous avez le poids idéal. Vous n’avez pas besoin de régime pour prendre ou perdre du poids. Vous devez tout de même maintenir une alimentation équilibrée sans excès de matières grasses. Il est aussi recommandé de pratiquer des exercices physiques de manière régulière pour maintenir ce poids.

Pour un IMC élevé

Dès que l’indice passe au-dessus de 25, le nutritionniste peut déjà parler de surpoids. Même si vous n’êtes pas encore parmi les cas d’obésité modérée, il est plus judicieux de suivre un régime pour perdre du poids. Là, il faudra bien faire les calculs pour ne pas tomber dans la maigreur. Pour mincir, un régime perte de poids peut être une solution mais il faudra choisir un programme alimentaire permettant une perte pondérale de manière saine et durable. Si vous avez un IMC trop élevé, perdre quelques kilos est important pour votre santé. Le surpoids peut vous exposer plus aux troubles cardiaques ou vasculaires et au diabète.

Un autre outil similaire à l’IMC, le rapport tour de taille sur taille

Pour évaluer les risques de santé liés au poids, les médecins se réfèrent également à d’autres outils comme le rapport tour de taille sur taille. Ce dernier est considéré comme un indice plus fiable de risque d’obésité, de diabète et de maladies cardiovasculaires. Le rapport tour de taille sur taille va plus se concentrer sur la graisse viscérale qui est plus dangereuse. La graisse viscérale ou graisse abdominale est localisée autour du ventre et enveloppe les organes.

Ne vous dites pas que vous êtes mince et que vous n’avez pas de la graisse viscérale. Certes, il y a moins de chances que vous en avez, mais avoir la corpulence normale indiquée par l’IMC ne signifie pas que vous êtes en bonne santé. Pour avoir le rapport tour de taille sur taille, il faut diviser le tour de taille en centimètres par la taille en centimètres. Dès que le résultat est supérieur à 0,5, il faudrait envisager un régime pour perdre du ventre.

Sources :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22106927

https://www.topsante.com/outils/imc

https://www.topsante.com/outils/imc

Références :

  1. Rebecca P. Gelber, MD, MPH,a,b,c J. Michael Gaziano, MD, MPH,a,b,d JoAnn E. Manson, MD, DrPH,b,c Julie E. Buring, ScD,a,b,c,e and Howard D. Sesso, ScD, MPH. Am J Hypertens. 2007 Apr; 20(4): 370–377. doi: 10.1016/j.amjhyper.2006.10.011. PMCID: PMC1920107. NIHMSID: NIHMS21117. PMID: 17386342. A PROSPECTIVE STUDY OF BODY MASS INDEX AND THE RISK OF DEVELOPING HYPERTENSION IN MEN.
  2. Boo S. Body mass index and weight loss in overweight and obese korean women: the mediating role of body weight perception. Asian Nurs Res (Korean Soc Nurs Sci). 2013 Dec;7(4):191-7. doi: 10.1016/j.anr.2013.09.003. Epub 2013 Oct 7.

Vérifiez également

repas hypocalorique

Repas hypocalorique : 6 recettes à moins de 100 calories

Un repas hypocalorique peut vous aider à perdre du poids plus facilement. Effectivement, en formant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *