fbpx
aliment d'hiver
aliment d'hiver

Aliment d’hiver : Les 10 meilleurs pour la perte de poids

Quel aliment d’hiver vous aidera à perdre du poids ? L’hiver est synonyme de longs moments à réchauffer et garder votre corps au chaud. En fait, il tend même à augmenter le taux de graisse de l’organisme. Voici donc quelques exemples d’aliment d’hiver qu’il faudrait privilégier afin que le froid puisse jouer en votre faveur pour maigrir efficacement.

Aliment d’hiver : La goyave

Fruit saisonnier est le premier aliment d’hiver de la saison hivernale. La goyave est riche en fibres, particulièrement au niveau des graines. On l’apprécie par son goût qui rappelle les framboises ou une poire assez acidulée. Dans un régime minceur, elle est privilégiée du fait de son statut hypocalorique ainsi que de son taux de sucre bas. La goyave renferme en son sein une quantité inestimable de sels minéraux, utiles pour avoir une ligne parfaite comme la lutéine, le carotène, le potassium, le fer.

Cerise sur le gâteau, la peau d’une goyave confère beaucoup plus de vitamine C qu’une orange. La goyave regorge de vitamines et de minéraux, ce qui vous évite de perdre des nutriments importants. Elle convient bien pour les collations hypocaloriques, les smoothies, desserts et même repas light. En outre, des recherches(1) démontrent qu’un apport plus élevé en fibres est lié à un risque plus faible de perte de graisse du ventre.

Aliment d’hiver : Le Pomelo

En parlant d’orange, voici un fruit qui vous le rappellera sans doute, le Pomelo. Le pomelo est plus citron qu’orange bien qu’il fasse entièrement partie des agrumes. Il figure parmi les antioxydants confirmés avec ses quantités élevées de flavonoïdes. Ces éléments contribuent à perdre de la graisse naturellement tout en prévenant la formation des cellules cancéreuses. Son goût fait une entente entre pamplemousse et citron. Le goût acide justifie bien sa classification dans les aliments d’hiver d’amaigrissement. Il est également idéal pour un régime acide base.

Selon une étude(2), les extraits d’écorces de peaux de pomelo pouvaient prévenir les troubles métaboliques à haute teneur en gras induits par l’alimentation chez les souris.

Aliment d’hiver : Les figues de barbarie

La figue de barbarie est un fruit qui renferme plusieurs vertus. On l’apprécie dans un régime amaigrissant pour ses propriétés d’antioxydants. En effet, il est un élément naturel pour éviter les risques de diabète type 2. Cela permet également de se libérer de quelques excédents de graisses dans le corps, ce qui entraîne la perte de poids. Outre cela, on peut considérer la quantité particulièrement élevée de magnésium en son sein. Sur le goût, la figue de barbarie est douce et pulpeuse, ce qui facilite son ingestion.

Comme les intestins n’ont pas la chance d’absorber les graisses alimentaires, ce fruit aide efficacement à contrôler le poids et même à perdre du poids d’après certaines études(3).

Aliment d’hiver : La carambole

Méritant vraiment son titre saisonnier, la carambole est un fruit qui ne se voit pas très souvent. Ce fruit est très riche en potassium, un élément bien utile pour le métabolisme. Comme la pomme, elle permet de ressentir un sentiment de satiété puisqu’elle est un bon coupe-faim. Avec une teneur de calorie bien faible, la carambole vous apporte plusieurs vitamines et sels minéraux comme la vitamine C. Elle est également un antioxydant notable, ce qui aide pour avoir un ventre plat.

Aliment d’hiver : Les flocons d’avoine

Le véritable ennemi dans un programme minceur, c’est l’envie de déguster. Pour faire face à cela, les flocons d’avoine sont des alliés minceurs de taille. On peut en savourer au chaud en hiver. Dans un régime minceur, l’avoine est préconisée pour ses effets de satiété. Outre cela, ces effets sont longs dans le temps par rapport aux autres aliments, ce qui lui confère un réel avantage. On peut donc se contenter de repas bien léger jusqu’au repas du soir en bénéficiant de ces vertus des flocons d’avoine. Outre cela, on peut apprécier ses vertus sur la glycémie en réduisant le cholestérol dans le sang.

Aliment d’hiver : Les noix de Macadamia

Si vous voulez ressentir les mêmes effets qu’une boule de glace en hiver, elles sont ce qu’il vous faut. Les noix de Macadamia sont fondantes dans la bouche. Elles sont délicieuses et confèrent des bienfaits sur la santé. À l’inverse de la glace, elles contiennent des matières grasses utiles et des acides mono-insaturés. Ces derniers contribuent à éliminer les graisses dans les tissus adipeux. Les vertus des noix de Macadamia ne s’arrêtent pas que là. Elles renferment également de oméga-3 et de l’oméga 6 ainsi qu’une bonne dose de vitamine E.

Aliment d’hiver : Le Miel

Sucré de nature, édulcorant d’origine, le miel est un bon compagnon si l’on le consomme avec modération. Il rappelle les hibernations des ours en hiver qui préfèrent particulièrement le miel. Ce dernier produit beaucoup d’énergie. Ce qui signifie qu’il est un coupe-faim naturel et sain pour l’organisme. Le miel possède aussi des propriétés d’antioxydant, bénéfiques dans un régime miel perte de poids.

Aliment d’hiver : Les produits laitiers

Les produits laitiers sont de bonnes sources d’éléments actifs dans le cadre d’un régime minceur. En effet, le lait, tout comme ses dérivées, renferme une quantité équilibrée de tous les sels minéraux et vitamines. On y retrouve glucides et protides, ce qui en fait un repas privilégié pour un programme perte de poids. On leur attribue plusieurs vertus comme antioxydants, probiotique. Pour un régime minceur, on a tendance à conseiller le fromage et le yaourt grec. Les produits laitiers suffisent à eux seuls pour un traitement de perte de poids. Toutefois, on peut s’en lasser si la période prévue est assez longue. Ils se marient néanmoins, parfaitement bien avec d’autre éléments.

Aliment d’hiver : Le foie

Bien qu’à première vue, le foie peut contenir beaucoup de lipides, il ne détient que 200 calories. Ce qui s’apprécie avec cela, c’est que le foie possède une grande quantité de protéines. Il convient également bon nombre de sels minéraux. On peut notamment citer la vitamine B12 ou encore la niacine, l’acide folique. On conseille cependant de le prendre rarement ou pour des occasions si l’on veut réellement perdre en graisse. Quoi qu’il soit, il fait bien l’alternative face aux viandes ordinaires.

Aliment d’hiver : Les huîtres

Si l’on garde le meilleur pour la fin, l’huître peut bien terminer cette liste en beauté. Pour les plus tolérants, l’huitre confère une quantité de protéine inestimable. Comme fruit de mer pour maigrir, l’huitre est appréciée par son teneur faible en calorie. En effet, elle ne compte que huit calories, ce qui est relativement basse. Il est un compagnon non négligeable pour mincir votre tour de taille et profiter d’une peau lisse du fait de ses sels minéraux. On y retrouve en effet du calcium, du fluor, de l’iode, du fer.

Et vous, quel aliment d’hiver intégrez-vous dans vos pour favoriser la perte de poids ?

Références :

  1. Hairston KG, Vitolins MZ, Norris JM, Anderson AM, Hanley AJ, Wagenknecht LE. Lifestyle factors and 5-year abdominal fat accumulation in a minority cohort: the IRAS Family Study. Obesity (Silver Spring). 2012 Feb;20(2):421-7. doi: 10.1038/oby.2011.171. Epub 2011 Jun 16.
  2. Ding X, Guo L, Zhang Y, Fan S, Gu M, Lu Y, Jiang D, Li Y, Huang C, Zhou Z. Extracts of pomelo peels prevent high-fat diet-induced metabolic disorders in c57bl/6 mice through activating the PPARα and GLUT4 pathway. PLoS One. 2013 Oct 16;8(10):e77915. doi: 10.1371/journal.pone.0077915. eCollection 2013.
  3. Ralf Uebelhack, MD, PhD, Regina Busch, Felix Alt, Zhi-Ming Beah, and Pee-Win Chong. Effects of Cactus Fiber on the Excretion of Dietary Fat in Healthy Subjects: A Double Blind, Randomized, Placebo-Controlled, Crossover Clinical Investigation. Curr Ther Res Clin Exp. 2014 Dec; 76: 39–44. Published online 2014 Jun 21. doi: 10.1016/j.curtheres.2014.02.001

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.