fbpx
Accueil / Perte de poids / Surpoids : 5 moyens efficaces de le prévenir

Surpoids : 5 moyens efficaces de le prévenir

Mieux vaut prévenir le surpoids que le guérir. Cette phrase confirme la valeur de la santé. Être en bonne santé est tout ce qui fait que nous pouvons nous mouvoir, agir, travailler et profiter des bons moments que la vie offre. Sans la santé, on dépenserait seulement du temps et de l’argent à se soigner. Si donc l’idée de devoir suivre un programme perte de poids vous tourmente, prévenez l’obésité et le surpoids à travers ces conseils.

Prévenir le surpoids, pour quelles raisons ?

La première raison qui pousse à lutter contre le surpoids est sans aucun doute le bien-être. Il n’y a rien de plus merveilleux que de se sentir bien dans son corps et son esprit. Personne ne serait à l’aise avec 10, 20 ou 30 kilos en plus. C’est ce bien-être inestimable qui motive à prévenir le gain de poids.

Il y’a également la question de l’esthétique tant pour les hommes que pour les femmes. Avec une silhouette fine, cela permet de renforcer, booster son estime de soi et de plus grandes réalisations sur le plan personnel et professionnel.

À quel moment prévenir le surpoids ?

Idéalement, la prévention du surpoids se fait dès la tendre enfance. Autant que possible, il veut mieux éviter d’élever un enfant obèse. Le poids idéal s’acquiert par un mode de vie sain. Il est nécessaire d’adopter ce mode de vie dès l’enfance afin qu’il devienne une habitude et non pas une obligation.

Les parents ont alors un rôle très important dans cette prévention. En étant l’exemple des enfants, ils doivent être les premiers qui adoptent un mode de vie sain. En parallèle, ils aident leur enfant à développer, eux aussi, ces bonnes habitudes.

Les lignes qui suivent donnent des conseils sur comment adopter ce mode de vie favorable à la lutte contre la prise de poids.

Comment prévenir le surpoids ?

Si vous n’avez pas eu la chance d’adopter un mode de vie sain depuis votre jeune âge, il n’est pas encore trop tard. Mettez-vous en action et faites-en profiter vos enfants.

Prévention 1 : Adopter une bonne alimentation

Ceci n’est plus un secret : une alimentation saine et équilibrée est la première clé pour lutter contre le surpoids. Comment le mettre en pratique ? Prenez 3 vrais plats quotidiennement sans sauter aucun repas. Mangez à une heure fixe pour résister à ses envies de grignotage. Essayez, dans la mesure de possible, de manger en famille pour que vos enfants adoptent votre alimentation.

Concernant le contenu des repas, évitez les aliments riche en graisse et glucide. Favorisez les fruits et légumes ainsi que les viandes blanches. Misez sur les épices et les herbes aromatiques pour le goût. Substituez le sucre ajouté par le miel. Favorisez les cuissons de type vapeur, grill et poêle antiadhésif.

Quand vos enfants ont fait preuve d’ingéniosité ou des bêtises, ne les donnez pas de nourriture en contrepartie. L’aliment sert à fournir de l’énergie pour le développement et non pas un moyen de récompense ou punition.

Pour l’hydratation, préférez l’eau potable et le jus naturels de fruits aux boissons gazeuses et alcoolisées.

Prévention 2 : Pratiquer une activité physique régulière

Adopter une alimentation saine ne suffit pas pour éviter le gain de poids. Certes, il y a des fois où vous incorporez plus de calories que ce qu’il faut. Sans faire du sport, ces quelques calories s’accumulent et aboutissent à l’excès de poids.

Pour ne pas en arriver là, pratiquez une activité physique de manière régulière. Cela vous évite la prise de poids tout en tonifiant votre corps. En combinant la bonne alimentation avec le sport, vous aurez un corps sain et robuste.

L’idéal est sans doute, le sport en famille : jouer au tennis, au basket, etc… tous les samedis ou le dimanche. À défaut, vous pouvez toujours agencer votre quotidien pour bouger suffisamment. Préférez par exemple l’escalier à l’ascenseur, jouer avec vos enfants, marchez le plus possible. L’idée est de privilégier les efforts physiques au quotidien. L’essentiel est d’éviter d’instaurer la sédentarité dans votre vie quotidienne.

Prévention 3 : Surveiller l’indice de masse corporelle

L’indice de masse corporelle ou IMC est une mesure qui vise à équilibrer votre poids et votre taille. Calculez et surveillez votre IMC ainsi que celui de vos enfants pour accommoder votre alimentation. Cependant, le calcul de l’IMC ne tient pas compte de la masse graisseuse. Il est donc conseillé d’en discuter avec votre médecin ou nutritionniste avant la prise de décision.

Jusqu’à la deuxième année de votre enfant, surveillez au moins tous les 4 mois son IMC. À partir de 2 ans, vous pouvez le contrôler 2 fois par an. Maintenez un ICM normal pour éviter le surpoids.

Prévention 4 : Apprendre à gérer le stress

Stress et prise de poids, quels liens ? La nourriture constitue le premier refuge contre le stress. Dès que vous stressez, votre alimentation est chamboulée. Vous allez manger vite et  davantage. Pour éviter de se calmer dans la nourriture, vous devez apprendre à gérer le stress. Comment ?

Trouvez d’abord la raison qui vous stress. Cherchez ensuite des stratégies qui peuvent vous soulager et pratiquez-les. Prenez enfin le temps de vous relaxer avant chaque repas pour éviter l’excès. Le self-control et la bonne maîtrise de soi est le secret pour la bonne gestion du stress et éviter de grossir.

Prévention 5 : Respecter les heures de sommeil

Le sommeil aide à contrôler le poids : une des idées reçues sur le sommeil. C’est vrai car la manque de sommeil nous pousse à manger plus. Pourquoi ?

Il existe 2 hormones qui gèrent la faim : ghréline et leptine. La ghréline est secrétée quand votre organisme a besoin d’énergie. Elle nous donne alors l’appétit. La leptine est en revanche secrétée quand l’organisme envoie le signal de satiété. Quand vous manquez de sommeil, votre organisme s’affaiblit et secrète la ghréline, mais peu de leptine.

Selon une étude(1), une courte durée de sommeil est associée à une réduction de la leptine, à un taux élevé de ghréline et à un indice de masse corporelle accru. La carence en leptine augmente l’appétit et produit l’obésité, d’après une recherche(2). Vous allez alors avoir faim et manger pour combler l’énergie manquante, ce qui peut contribuer au surpoids.

Connaissez-vous d’autres moyens pour prévenir le surpoids ?

Sources :

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=obesite-pm-prevention-de-l-obesite

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/surpoids-adulte/prevention-hygiene-vie

https://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2000/mag1124/dossier/sa_3017_prevention.htm

Références :

  1. Shahrad Taheri, Ling Lin, Diane Austin, Terry Young, and Emmanuel Mignot. PLoS Med. 2004 Dec; 1(3): e62. Short Sleep Duration Is Associated with Reduced Leptin, Elevated Ghrelin, and Increased Body Mass Index. Published online 2004 Dec 7. doi: 10.1371/journal.pmed.0010062. Philippe Froguel, Academic Editor.
  2. Leibel RL. The role of leptin in the control of body weight. Nutr Rev. 2002 Oct;60(10 Pt 2):S15-9; discussion S68-84, 85-7.
À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

régime hypercalorique

Régime hypercalorique – favoriser la prise de poids et préserver la santé

L’alimentation joue un rôle important dans la prise de poids. Elle permet de gagner en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *